logo facebook

Wawrinka « Stanimal » : la carrière d’un tennisman suisse à suivre

le vendredi, 24 avril 2020. Publié dans Sports

crédit photo : Olivier Masset

Stanislas Wawrinka, plus communément appelé Stan Wawrinka, est né le 28 mars 1985, à Lausanne, en Suisse. Son nom est d’origine polonaise (par son grand-père paternel), sa mère est suisse. Il a un frère aîné et deux sœurs cadettes, également joueuses de tennis.

Il s’initie au tennis dès son enfance. Il est entraîné jusqu’à ses 25 ans par Dimitri Zavialoff. À 11 ans, il passe au revers à une main. Il a commencé à exercer son sport chez les professionnels en 2002. Il est parfois surnommé « Stan the Man » ou « Stanimal », en référence à sa puissance et à sa grande endurance physique (surnom donné par son collègue Roger Federer et repris par les médias et les autres joueurs).

Il débute donc à 17 ans sur le circuit ITF. En 2003, il arrive jusqu’à la finale du tournoi « Futures », en Espagne et ensuite il gagne un Grand Chelem junior, à Roland-Garros, en France. Il continue avec d’autres compétitions et améliore progressivement son style et sa puissance sur les courts.

Stan Wawrinka a un style de jeu puissant, d’attaque plutôt fluide et en variations. Il possède une très bonne technique et une excellente mobilité. Ses lourdes frappes mettent sous pression ses adversaires. Il a commencé par la terre battue, mais s’est par la suite adapté à toutes les autres surfaces de jeu. Son coup droit était son point faible au début de sa carrière, il est devenu ensuite son point fort. Son revers reste néanmoins son atout majeur.

Dès 2012, Stan Wawrinka prend un nouveau tournant, car il change de sponsor et de raquette. La même année, il est porte-drapeau de la délégation suisse pour les Jeux olympiques de Londres.

Durant sa carrière, le tennisman joue notamment contre Novak Djokovic, Rafael Nadal, Andreas Beck, Jo-Wilfried Tsonga et Roger Federer.

Vie privée
Stan Wawrinka se marie le 15 décembre 2009 avec Ilham Vuilloud, présentatrice de télévision et mannequin de mode. Ils ont un enfant Alexia, en 2010. Le couple se sépare en 2011, pour se remettre ensemble en 2012 et se séparer de nouveau en 2015.

En date du 23 mars 2020, le tennisman donne un conseil relatif à l’épidémie du coronavirus : « Soyez créatifs, mais restez chez vous ! » Il s’est exprimé ainsi, alors qu’il est en confinement, pour l’émission « Antivirus » sur RTS 1. Il racontait également qu’il essayait de se maintenir physiquement. Suggestion qu’il donnait aussi à tout un chacun « Faire de l’exercice est bon pour le moral, pour le corps... ».

J’ai décidé de parler de Stan Wawrinka, car il représente pour moi, avec Roger Federer, l’exemple du sportif suisse le plus sain. Il représente un symbole pour le pays. Il a beaucoup de talent et véhicule une image propre du tennis actuel. Je suis convaincue que ces différentes raisons lui permettent de représenter l’image de différentes marques reconnues.

Témoignage d’Olivier Masset, maître socioprofessionnel
Je suis un grand amateur de tennis et Stan Wawrinka fait partie des joueurs que j’apprécie particulièrement. J’ai eu la chance de le voir plusieurs fois jouer de près, notamment à Madrid, Rome, Paris et même à Genève. Je me rappelle de sa victoire du tournoi challenger qui se déroulait sur les courts du TC Drizia en en 2003 (cela ne nous rajeunit pas !). Il a toujours été un exemple pour moi, car il montre que c’est grâce au travail et à la volonté qu’on peut arriver à réaliser des grandes choses. Ses victoires à la coupe Davis ainsi que dans les 3 grands chelems, comme son retour à son meilleur niveau à la suite de sa grave blessure au genou le prouve bien.
Nous avons de la chance, dans notre petit pays, de compter de grands champions de tennis comme Martina Hingis, Belinda Bencic, Roger Federer et Stan Wawrinka. Beaucoup de nations nous envient.

photo01 Moyen photo02 Moyen

Infos

Palmarès non exhaustif
2003 : Titre junior à Roland-Garros, 1er match sur le circuit ATP à Gstaad, 1ère victoire sur le circuit principal à Amersfoort, 2 premiers titres en Challenger à San Benedetto et Genève

2004 : 2 titres en Challenger à Barcelone et à Genève

2005 : 1er  quart de finale sur le circuit principal à Barcelone, 1ère victoire dans un Masters Series à Rome, premières victoires dans un Grand Chelem à Roland Garros, 1ère finale sur le circuit ATP à Gstaad. 55ème rang mondial.

2006 : 30ème rang mondial

2007 : 36ème rang mondial (début de saison mitigé et blessure au ligament droit qui le rend indisponible pour les compétitions pendant 3 mois).

2008 : 1ère finale en Masters 1000, à Rome. Médaille d’or, en double associé à Roger Federer, aux Jeux Olympiques. Entrée dans le top 10.

2009 : Demi-finale à Monte-Carlo

2011 : 1/4 de finale à l’Open d’Australie contre Roger Federer (il perd)

2012 : 19ème rang mondial. Demi-finale aux Masters 1000 de Cincinnati.

2013 : 1ère demi-finale en Grand Chelem à l’US Open. Finale en Masters 1000 à Madrid. Retour dans le top 10.

2014 : 1ère victoire en Grand Chelem à Melbourne, en Masters 1000 à Monte-Carlo et en Coupe Davis (Suisse vs France). 4ème rang mondial en fin de saison. Meilleure saison de sa carrière.

2015 : Victoire à Roland-Garros, deux demi-finales à Melbourne et à l’US Open, 2 titres ATP 500. Année de la régularité, en Grand Chelem et au niveau du classement ATP. 4ème rang mondial. Distinction : Sportif suisse de l’année.

2016 : Victoire à l’US Open, demi-finale à Roland-Garros, 3e ATP 500 à Dubaï. 4ème rang mondial. Futur objectif potentiel : la place de numéro 1 mondial.

2017 : Demi-finale à l’Open d’Australie, finale à Indian Wells et à Roland-Garros, 9ème rang mondial.

2018 : chute au classement ATP, 88ème rang mondial.

2019 : Finale à Rotterdam. Quart de finale à Roland-Garros et à l’US Open. Réintégration du top 20.

Plus long match de l’histoire de la Coupe Davis : 7h02, avec Marco Chiudinelli, face à la République tchèque.

Site internet officiel : www.stanwawrinka.com

Ambassadeur de marques :
Partenariat avec Montblanc qui le choisit, car la marque souhaite rendre hommage aux personnalités d’exception du 21ème siècle, comme lui (18.02.2020).
Ambassadeur de la campagne de communication pour les 125 ans de la Vaudoise (17.02.2020)