logo facebook

Le foot, une belle preuve d’intégration

le vendredi, 16 octobre 2015. Publié dans Sports

Le foot, une belle preuve d’intégration

Nathalie Golaz, Lionel Galland, Hermann Ntsoli et Yann Godel, tous collaborateurs en emploi adapté à Foyer-Handicap, ont participé à la Community Cup le mardi 13 janvier 2015 à la patinoire des Vernets.

le foot une belle epreuve dintegration4

Dans le sens des aiguilles d’une montre : Hermann Ntsoli, Nathalie Golaz, Yann Godel et Lionel Galland.

 

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre du «Genève Indoors » qui est un tournoi de football en salle regroupant des juniors, garçons et filles, ainsi que des entreprises du canton de Genève.

Pour la première fois, une journée « sport pour tous » a été organisée. Elle commence par une démonstration de football en chaise roulante et se poursuit par un tournoi réunissant 8 équipes qui intègrent des personnes handicapées de différentes associations. Elles se sont mesurées dans une ambiance conviviale et déchainée. Le sport contribue ainsi à valoriser l’intégration des personnes en situation de handicap.

le foot une belle epreuve dintegration5

Nathalie Golaz, pratique le foot fauteuil depuis 5 ans. Elle fait partie de l’équipe des Pirates de Genève qui a affronté les Egles de Vevey en match amical, pour une démonstration de 30 minutes.

Michel Pont, ancien entraineur adjoint de l’équipe nationale de football et parrain de cette manifestation, a joué en fauteuil une mi-temps dans chaque équipe.

« Il s’est très vite adapté à la conduite du fauteuil. Il est très sympathique. C’est la première fois que je le rencontre et il a beaucoup apprécié cette expérience. Pour moi, ce sport est une passion. Il me permet de me défouler. Les coachs et les autres joueurs sont comme ma seconde famille », explique Nathalie Golaz enthousiaste.

« J'ai 40 ans et j’ai toujours adoré ce sport. Je me suis rendu aux Vernets pour montrer au public mes capacités à jouer au foot-fauteuil. Je le manipule avec mon menton en actionnant une commande adaptée », raconte, emballé, Lionel Galland.

« Cette formation, toute fraîchement créée, est le petit poucet de la coupe, et termine la compétition sur un très bon résultat. Une de ces 3 équipes est finaliste. J’ai beaucoup aimé ce tournoi. La reconnaissance du football handicap mental est en marche », explique Yann, heureux de cette expérience. »

« C’est important de faire ces démonstrations car le Powerchair football n’est pas très connu en Suisse, contrairement à d’autres pays comme la France. C’est dommage qu’il n’y ait que deux équipes, les Pirates de Genève et les Egles de Vevey », conclut Nathalie.

le foot une belle epreuve dintegration6

Version audio

Commentaires (1)

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous