logo facebook

Un accompagnement quotidien qui a du sens

le mercredi, 20 juin 2018. Publié dans Rencontres

Un accompagnement quotidien qui a du sens

Jean-Frédéric Vautard est assistant socio-éducatif à la Résidence Yamani de la Fondation Foyer-Handicap qu’il a rejointe en 2015. Depuis janvier 2018, il travaille également à la Résidence Annette Kaplun.

«Mon activité professionnelle consiste à accompagner les bénéficiaires sur une journée, parfois dès le lever, dans les actes de la vie quotidienne et dans les soins en lien avec l’équipe soignante. Je suis également attentif à l’environnement de leur studio, par exemple lors du rangement et de l’aménagement. Je peux aussi accompagner les résidents pour des courses, chez le coiffeur, pour des sorties loisirs, etc.», explique Jean-Frédéric. Proposer des activités collectives fait aussi partie de son travail.

« À la résidence Annette Kaplun, mon activité est différente. Les personnes sont locataires. J’établis avec certaines d’entre elles un contrat qui définit des prestations socio-éducatives, avec des objectifs en fonction de leurs besoins comme la cuisine, les courses et l’organisation des loisirs. Le but est de permettre le maintien à domicile avec une qualité de vie, en travaillant sur des projets concrets favorisant l’autonomie, et en communiquant avec l’ensemble du réseau de partenaires. Je rencontre les locataires sur rendez-vous », complète-t-il.

Jean-Frédéric accompagne les bénéficiaires dans leur suivi administratif et financier. Il les soutient dans la recherche d’activités socialisantes et les oriente également vers les services compétents tels que la régie, le Service de la protection de l’adulte (SPAd) ou l’Institution genevoise de maintien à domicile (IMAD).

Dans cette profession, l’écoute active est fondamentale. Il faut aussi pouvoir facilement s’adapter aux diverses situations et savoir prioriser les différentes activités.

«Je dois mettre du sens dans mon accompagnement. Cela exige de la diligence et de la créativité», précise-t-il.

À la résidence Yamani, Jean-Frédéric fait partie d’une équipe pluridisciplinaire comprenant une animatrice, des assistants socio-éducatifs, une ergothérapeute, des infirmières et des aides-soignants. Cependant, à la résidence Annette Kaplun, il travaille seul sous la responsabilité du département Itinéraire d’intégration de la Fondation Foyer-Handicap.

« Je suis heureux d’accompagner des personnes adultes sur leur lieu de vie. Cette activité est très diversifiée et me motive à progresser dans mon autonomie et ma rigueur », conclut Jean-Frédéric.

Parcours
Jean-Frédéric Vautard a 37 ans, est marié et père de deux jeunes enfants.

En 1998, il a commencé en biologie à l’université avec comme objectif l’enseignement. Ensuite, il change d’orientation et obtient un diplôme d’éducateur en 2004. Il a travaillé dans des établissements de placement de mineur sur décision judiciaire, puis avec des adultes en situation de handicap de 2005 à 2009. Finalement de 2009 à 2014, il encadre des adolescents avec des troubles comportementaux dans un établissement pédagogique. 

Il rejoint la Fondation Foyer-Handicap en janvier 2015 et obtient une équivalence entre son diplôme d’éducateur français et celui d’assistant socio-éducatif suisse.

Qui êtes-vous vraiment ?

Hobbies
La moto, la pêche sur le lac, les randonnées en montagne et la nature.

Principale qualité
Attentionné et à l’écoute des autres.

Principal défaut
L’impatience.

N’aime pas
Les tripes et l’égoïsme.

Si vous m’invitiez à manger chez vous, que me prépareriez-vous ?
Un poulet aux pattes bleues (c’est un poulet de Bresse).

Infos

Assistant socio-éducatif, qu’est-ce que c’est ?

L’assistant socio-éducatif ou l’assistante socio-éducative accompagnent des enfants, des personnes âgées ou des personnes en situation de handicap physique ou mental, qui requièrent une aide particulière dans l’accomplissement de leurs activités quotidiennes. Ils les aident à satisfaire leurs besoins ordinaires (alimentation, soins de base, déplacements), les stimulent à développer leurs relations sociales et à améliorer ou maintenir leur autonomie (source orientation.ch).

Version audio

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous