logo facebook

Le travail de nuit, une dynamique différente

le jeudi, 12 octobre 2017. Publié dans Rencontres

Le travail de nuit, une dynamique différente

Cindy Ladoy est veilleuse de nuit à la résidence des Voirets de la Fondation Foyer-Handicap depuis 2007.

« Mon travail consiste essentiellement à m’occuper des personnes à mobilité réduite. Je les installe au mieux, le plus confortablement possible, pour la nuit. Je réponds à leurs demandes et assure leur bien-être et leur sécurité. Cette activité demande de la patience et de l’empathie », explique Cindy.

« J’apprécie l’ambiance du travail de nuit. Nous sommes une petite équipe et nous nous entendons très bien.

Celle-ci se compose de trois aides-soignantes, trois infirmières et un infirmier. Je travaille toujours en binôme avec une infirmière qui a la responsabilité des traitements médicaux. Elle intervient aussi en cas de problème de santé des résidents. J’ai des liens privilégiés avec ces derniers. J’ai un bon contact et je me sens proche d’eux. J’ai le temps de m’intéresser à leur parcours de vie. La dynamique est différente du travail de jour. Il n’y a pas le stress de la journée où il faut assurer les soins et respecter les horaires de travail des résidents »,

ajoute-t-elle.

« Même si parfois mon corps a de la difficulté à tenir toute la nuit, ce rythme me convient parfaitement. En rentrant le matin, je peux amener mes enfants à l’école tous les jours, puis les chercher en fin d’après-midi. Ainsi, j’en profite, ce qui m’apporte de la sérénité. J’ai un travail que j’apprécie et également le temps de m’occuper de ma famille », poursuit-elle.

Cindy insiste sur l’importance de la communication. Elle souhaiterait améliorer les transmissions de l’équipe de nuit avec celle de jour, plus nombreuse, afin d’optimiser le suivi des résidents.

Cindy réside en France voisine.Elle aura bientôt 35 ans et a un diplôme dans le domaine sanitaire et social. Elle a réalisé des missions temporaires dans des maisons de retraite, puis à l’âge de 18 ans et demi, débute dans la Fondation Foyer-Handicap comme intérimaire. En janvier 2002, Cindy est engagée comme aide-soignante de jour, à la résidence des Voirets. En 2007, après la naissance de son premier enfant, elle commence à travailler de nuit.

Actuellement, Cindy est dans un processus de validation d’acquis qui l’amènera à un CFC d’aide en soins et accompagnement.

« Mes premières années ont été vraiment très intenses. J’ai dû m’adapter. Nous réalisions beaucoup d’activités différentes telles que la conduite des bus pour amener des résidents à leurs rendez-vous. Toute mon expérience pratique dans le monde du handicap a été acquise à la Fondation. Ma plus grande école, c’est ici », conclut Cindy.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous