logo facebook

40 ans au service de l’atelier des Moyens auxiliaires

le vendredi, 18 juin 2021. Publié dans Rencontres

40 ans au service de l’atelier des Moyens auxiliaires

Marc Moretti (au centre) lors d’un Swiss Open de tennis en fauteuil roulant

Marc Moretti, aujourd'hui retraité, a travaillé à la Fondation Foyer-Handicap depuis près de 40 ans, notamment à l'Atelier des Moyens auxiliaires.

Après un CFC de mécanicien auto, en 1980, il débute par un stage d’une année à l’atelier du Petit-Lancy, dans le but de réaliser une formation de maître socioprofessionnel. Cela ne lui convient pas. Il devient alors chauffeur auxiliaire sur le site des Voirets. Peu de temps après, Transport-Handicap se sépare de Foyer-Handicap et devient une Fondation à part entière. Marc Moretti change d’employeur et se retrouve comme collaborateur de cette Fondation à Plan-les-Ouates.

Il devient chauffeur fixe. Puis, il est transféré à l’atelier des Moyens auxiliaires.

En 2009, la Fondation Transport-Handicap fusionne avec la Fondation Foyer-Handicap et Marc retrouve son ancien employeur.

photo02 Moyen
Signalétique datant du début des années 2000

Souvenirs
« J’ai commencé dans un petit local fermé au Chemin des Aulx, à Plan-les-Ouates. L’accès n’était pas facile et se faisait à l’aide d’un monte-charge.

L’atelier se développe grâce à une collaboration avec la marque américaine de fauteuil Quickeys. Ce sont des fauteuils légers, colorés et chromés. J’ai beaucoup appris avec une personne tétraplégique qui importait ces fauteuils. Je me suis formé sur la connaissance du matériel et des réglages. Cela a permis de développer une clientèle romande.

Anecdotes
Une cliente restait dans son lit lorsque nous intervenions pour réparer son fauteuil. Sa porte n’était pas verrouillée, on frappait et on entrait. Un jour, je me rends à son domicile, je rentre, heureusement sans sonner et je remarque que ça sent le gaz. Sa femme de ménage avait oublié de le fermer ! J’ai ouvert les fenêtres et fermé le gaz. Elle m’a dit que je lui avais sauvé la vie !

Un autre jour, accompagné d’une ergothérapeute, j’ai expérimenté les transports publics dans un fauteuil électrique. Les chauffeurs devaient installer une rampe pour que nous puissions entrer dans le véhicule. Nous avons pris le bus et le tram. La plupart du temps, les chauffeurs étaient sympas. Une fois, cependant, ce n’était pas vraiment le cas. C’est une expérience que je conseille vivement de réaliser. »

Satisfait et serein
« Nous avons rendu de bons services à la population à mobilité réduite ou en situation de handicap en les dépannant rapidement et en leur faisant connaître les nouveaux produits. Nous travaillons aussi beaucoup avec les EMS. Nous avons mis en avant des produits de qualité qui perdurent. Je suis satisfait de mon activité à la Fondation Foyer-Handicap. Je pars serein et confiant pour l’avenir de l’atelier des Moyens Auxiliaires ».

photo03 Moyen