logo facebook

Un amour de Coccinelle

le jeudi, 13 décembre 2018. Publié dans Point de vue

Un amour de Coccinelle

Après la Première Guerre mondiale, l’Allemagne était en mauvaise posture économique. Hitler eut l’idée de faire construire une voiture qui était censé redonner de l’espoir aux Allemands. Ils pouvaient l’acheter grâce au produit de leur travail. Ce sera la voiture du peuple, la Volkswagen. L’artisan du projet fut le professeur Ferdinand Porsche qui imagine un véhicule avec un moteur à l’arrière refroidi par l’air. Une condition était qu’il devait coûter moins de 1000 DM pour permettre au plus grand nombre d’y avoir accès. Elle devait être économique, robuste et pouvoir accueillir 4 personnes. Ferdinand Porsche s’est attelé sur ce projet et c’est en 1938 qu’elle est créée, mais la production industrielle des VW ne commence qu’en 1946.

La cox fait son bout de chemin et s’exporte partout dans le monde, d’abord elle envahit l’Europe ensuite les USA et l’Amérique du Sud. Elle finit son histoire au Mexique et au Brésil. La production est arrêtée en 2003. Hollywood s’est aussi approprié de son succès en sortant 5 épisodes réalisés par Walt Disney, « Un amour de coccinelle » avec Herbie, l’appellation d’origine en anglais d’une Cox dont la dénomination en français fut traduite par «Choupette».

Le modèle qui devait lui succéder est la «New Beetle», mais elle n’a pas connu le même succès. Elle était trop chère, loin de la voiture du peuple du départ. Bande-annonce du film « Un amour de coccinelle » de Walt Disney, sorti en 1968.

Infos

Le saviez-vous

Son surnom «Coccinelle» en français vient de ses formes arrondies et sympathiques.
Il n’en est pas de même dans d’autres pays, elle se fait appeler «Scarabée» en Royaume-Uni (Beetle), en Espagne (Escarabajo) et en Allemagne (Käfer). Pour l’Italie, c’est «Maggiolino», ce qui signifie Hanneton. Aux USA c’est «bug», insecte.

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous