logo facebook

Rencontre avec Aube la hyène

le mardi, 11 octobre 2022. Publié dans Point de vue

Rencontre avec Aube la hyène

Bonjour, chers journalistes de Synergies, je m’appelle Aube la Hyène et je suis brune tachetée.

D’où vous vient cette mauvaise réputation ?
Dans notre famille, nous avons la réputation d’être des traîtresses ! Nous avons mauvais caractère et ne connaissons pas la définition du mot pitié.

Personnellement, nous nous trouvons très belles, mais notre physique est repoussant pour les autres animaux, ainsi que les hommes.

Nous sommes connues pour être très agressives avec les animaux qui ne sont pas de notre lignée.

Je sais bien que nous n’atteindrons jamais la beauté flamboyante de notre ennemi n° 1, le lion.

Mais les scientifiques pensent que nous avons un rôle important.

En effet, nous nous occupons des cadavres d’animaux qui peuvent propager des maladies en prenant bien soin de ne jamais gaspiller tout ce que nous mangeons. Eh oui, vous l’aurez deviné nous sommes écolos et maniaques !

Parlez-nous des membres de votre famille
Nous sommes inséparables. Nous faisons absolument tout ensemble. Nous sommes très unies.

Où vivez-vous ?
Je vis avec ma famille dans la savane africaine. Les autres hyènes de ma patrie résident près des points d’eau, toujours sur le même continent.

D’où vous vient cette passion pour la chasse ?
C’est une histoire de famille qui se poursuit de génération en génération.

Quelle est la signification de votre nom « Hyène » ?
Il est originaire du latin « hyaena » et du grec ancien « hýaina » qui veut dire laie, porc, sanglier… mais nous n’avons rien à voir avec ces animaux insignifiants !

Qu’est-ce qui vous fait toujours ricaner ?
En fait, nous ne rions pas. Nous crions pour dire à nos proches que c’est l’heure de se mettre à table ! Et c’est aussi pour dissuader les autres animaux qui voudraient s’incruster à notre festin.

 

Votre mâchoire est impressionnante, qu’en est-il ?
Nous pouvons provoquer des morsures deux fois plus fortes que celles du lion ! Notre mâchoire peut atteindre 950 kg/cm2. Par exemple, chez le loup, ce n’est que 150 kg/cm2 !

Il paraît que chez vous, c’est les femmes qui commandent ?
C’est vrai ! Nous sommes plus agressives et plus puissantes que les mâles. Et nous avons des privilèges comme manger en premier !

Merci Aube de vous être déplacée pour cet entretien passionnant et d’avoir pris le temps de répondre à nos questions
Ce fut un plaisir ! Hi hi hi hi !

Galerie Vidéo

Version audio