logo facebook

Dans la peau du mamba noir

le mercredi, 16 novembre 2022. Publié dans Point de vue

Dans la peau du mamba noir

Présentez-vous-en quelques mots
Bonssssoir, mon nom est Sylvester Snake et je suis un mamba noir, un serpent super speed. J’ai sept ans et je squatte dans la sèche savane arborée. L’intérieur de ma bouche est sombre. Soyez attentifs, je suis super venimeux.

Parlez-nous des membres de votre famille
Nous sommes tous répartis sur le continent africain. Ma mère vient du Sénégal et mon père de la Somalie. J’ai de nombreux frères et sœurs dans toute l’Afrique.

Comment vous décririez-vous ?
Le plus véloce et le plus colossal. Je me déplace à une vitesse de 16 à 20 km/h et mesure 4 mètres de long. Notre espérance de vie est de 20 ans environ. J’ai une peau sublime qui va du jaune-vert au gris métallique.

Quel est votre repas préféré ?
Au petit-déjeuner, j’apprécie de me restaurer avec des œufs. À midi, je déguste des oiseaux ou des écureuils. Cependant, le soir, je mange des chauves-souris. Mais il m’arrive certaines fois de me sustenter de mes associés… si si... c’est si appréciable.

Parlez-nous de votre comportement de tous les jours
Je ne supporte surtout pas qu’on touche à mes effets personnels. Je suis très possessif. Si je sens que mon domicile est menacé, je vais commencer à être très agressif. Je pourchasse mes adversaires et leur assène des morsures sanglantes. Cependant, il est rarissime que j’assaille les humains. Grâce à ma vélocité, je peux facilement esquiver les Hommes. Je ne suis pas comme ma belle-sœur, la Vipère hurlante. Elle est en ce moment incarcérée pour de multiples blessures à l’encontre des humains.

Parlez-nous de votre venin
Dans les 20 minutes qui suivent ma morsure, vous perdez votre expression orale, puis après soixante minutes, viennent l’engourdissement et l’endormissement. Sans soins, vous décéderez dans les 7 à 15 heures qui suivent.

 

Avez-vous des prédateurs ?
Quand nous sommes adultes, il est rarissime que nous nous fassions agresser. Mais certains rapaces et les mangoustes, qui sont immunisées contre notre venin, nous tabassent en douce.

Quant aux serpents adolescents de notre espèce, ils sont susceptibles d’être persécutés par le calao à bec rouge, le serpent Gonionotophis Capensis ou même par le mérou géant, ce poisson massif !

Auriez-vous un message à faire passer ?
Soyez concentrés, les apparences sont parfois trompeuses ! Yes, je suis splendide, mais qui s’y frotte s’y pique.

Ma morsure est une mort sure !