logo facebook

Opus '17, le premier album de Théo Gachet

le mercredi, 11 octobre 2017. Publié dans Culture

Opus '17, le premier album de Théo Gachet

Théo Gachet, collaborateur à la Fondation Foyer-Handicap, nous dévoile son premier album, Opus '17.

« Dans cet album, certaines chansons sont inspirées par mon vécu ou mon entourage, d’autres sont de la pure imagination », explique Théo.

« Mes amis, mes voisins, également des passants, car je fais aussi de la musique de rue, ou les clients des restaurants dans lesquels je me produis, composent mon public. Avant de vivre à Genève, je m’étais déjà produit à Fribourg, dans le canton de Vaud, en Valais et dans le Jura. J’aimerais bien aller chanter au Chat Noir, mais malheureusement, la salle de concert au sous-sol est inaccessible aux personnes en fauteuil roulant », dit-il.

Les réactions sont assez bonnes vis-à-vis de l’album. « Souvent, les femmes sont plus sensibles aux textes, alors que les hommes préfèrent la musique. Je demande fréquemment des conseils à des musiciens et écoute leurs critiques, car je réalise tout de A à Z, en autodidacte. Je m’améliore à chaque nouveau disque », ajoute-t-il.

Théo avait ce projet à cœur depuis de nombreuses années : « certaines chansons ont plus de vingt ans. J’ai commencé les premiers enregistrements il y a quatre ans. J’enregistre à la maison sur ordinateur, avec trois claviers et un micro pour la voix et l’harmonica. J’effectue également le mixage moi-même. C’est totalement artisanal. »

Théo est plutôt content du produit terminé : « J’éprouve de la satisfaction d’avoir mené à bien ce projet. Même si je pense que je peux mieux faire, je suis content du résultat. Bien sûr, ce n’est pas du Brel ou du Brassens, mais c’est déjà un premier pas qui me pousse à faire des chansons plus élaborées. »

Gachet ne touche pas de cachet fixe
Théo ne souhaite plus devenir chanteur professionnel. « C’est mon hobby et avant tout un plaisir. Éventuellement, je pourrais faire plus de concerts. Mais je n’ai plus l’âge, je pense que je ne tiendrais pas le coup. Cela serait trop épuisant », estime-t-il.

« En général, lors de mes prestations en public, je ne touche pas de cachet. Je passe un chapeau et les gens donnent ce qu’ils veulent », conclut Théo.

L’avis de la rédaction de Synergies sur chacun des titres d’Opus

      • Nouveau Matin
      • Une chanson bien rythmée qui donne envie de danser. Une leçon de vie
      • Petite
      • L’émotion et la mélancolie nous prennent dès les premières paroles
      • Orillas
      • Une jolie chanson d’amour en espagnol sur un rythme latino.
      • Aime-moi
      • Un cri du cœur pour être aimé sans être jugé, sans à priori, au-delà des différences.
      • Le Vent
      • Une chanson un peu jazzy avec un passage sifflé et des arrangements vocaux intéressants.
      • Déclaration
      • Romantique à souhait !! De quoi faire chavirer le cœur des demoiselles.
      • L’amitié
      • Une très belle chanson, avec des mots sensibles et sensés !
      • La vieille dame
      • Des paroles émouvantes sur un air de reggae.
      • Monsieur
      • L’amitié ne s’achète pas. L’argent ne fait pas tout.
      • Ma faute à moi
      • L’histoire d’un amour impossible pour une femme qui en aime une autre.
      • Boulet de canon
      • Un blues entraînant dans un style qui rappelle Eddy Mitchell.

La Vieille Dame

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous