logo facebook

Champagne pour la dernière !

le vendredi, 18 janvier 2019. Publié dans Événements culturels, Culture

Sandrine Mylonas

Sandrine Mylonas, collaboratrice en emploi adapté à la Fondation Foyer-Handicap, va réaliser son ultime exposition de dessins, qui aura lieu du 23 janvier au 14 février 2019.

Sandrine Mylonas

Présentez-vous en quelques mots
Je suis née en 1960. Je travaille depuis 1999 à la Fondation Foyer-Handicap et plus particulièrement à l’atelier expression. J’habite à la résidence Annette Kaplun dans un nouvel appartement adapté à mon handicap.

Quelle sera la particularité de cette exposition ?
Auparavant, j’en ai réalisé quatre, «Pschiiit de regards» sera la dernière. Il y aura 21 tableaux qui représentent une succession d’événements de ma vie. Ils seront mis en vente au bénéfice de l’atelier où je suis employée.
Les personnes qui figurent dans ces tableaux me touchent beaucoup, j’ai eu envie de les dessiner.
Les deux plus importants sont Stéphane Thiébaud, journaliste sur Léman Bleu, et Maria Mettral, présentatrice météo à la RTS. Je ne les connais pas personnellement, mais ce sont des gens qui font Genève et donc qui m’intéressent. Ils me touchent par rapport à la vie et l’histoire de cette ville. Il y a aussi la romancière Agatha Christie. C’était une de mes lectures favorites avant l’accident. Mon plus gros regret à ce jour est que je ne peux plus lire, les mots s’effaçant aussitôt de ma mémoire.
J’aime exposer, car c’est à chaque fois un merveilleux moment de partage. «Pschiiit de Regards» est la plus importante, car au vernissage j’ai invité beaucoup de personnes qui ont partagé un bout de vie avec moi tout au long de ces années.

Pourquoi l’avoir nommée « Pschiiit de Regards » ?
Il s'agit de ma dernière exposition, je finis donc en apothéose avec un pschiiit de champagne !

Pourquoi le dessin ?
J’ai toujours dessiné et me suis perfectionnée au fil des années. Avant mon accident en 1998 j’étais droitière, devenue hémiplégique du côté droit, j’ai donc dû apprendre à dessiner de la main gauche.
Concernant la technique, il se trouve que j’ai horreur de la couleur, je n’aime que le noir et blanc. Je travaille donc au crayon. Chacun de mes tableaux a nécessité une dizaine d’heures de travail fractionné en plusieurs séances. J’ai besoin de ce laps de temps qui m’aide à prendre du recul.

Le mot de la fin
C’est ma dernière exposition après un bon bout de vie, j’espère vous y voir nombreux !

Infos :
Pour retrouver «Pschiiit de regards», rendez-vous à la maison de quartier de Chêne-Bourg (2, rue François Perréard) du 23 janvier au 14 février 2019, de 16h à 20h.

Rétrospective des expositions

    2008 :
    • Clin d’œil 10 ans après mon accident avec des peintures exécutées à la main gauche
    2010 :
    • Des véhicules TPG (bus et tram) que j’ai conduits pendant onze ans.
    2012 :
    • Divers lieux de Genève en 1850, 1980 et 2012 sous le même angle.
    2015 :
    • Des portraits marquants
    2019 :
    • «Pschiiit de Regards»

Galerie Photo

 

Version audio

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous