logo facebook

Habiter seule, mon rêve depuis toujours Chapitre 8 - Trois mois plus tard…

le mercredi, 24 mai 2017. Publié dans Actualités

Habiter seule, mon rêve depuis toujours Chapitre 8 - Trois mois plus tard…

Voilà trois mois que j’habite à la Résidence Annette Kaplun. Je m’y plais vraiment beaucoup.

J’ai de bons rapports avec mon voisinage. Nous nous croisons devant l’ascenseur ou à l’entrée de l’immeuble pour discuter. Je suis soulagée que, dans l’ensemble, la vie en communauté se passe bien. En effet, les locataires ne sont pas trop envahissants.

Je dois organiser seule les transports pour mes rendez-vous, mon travail et mes loisirs.

J’ai des tranches horaires à respecter. Le matin, la personne de l’imad vient entre 09h30 et 10h30. A son départ, je dois être autonome et bien organiser ma journée jusqu’au lendemain.
Je me prépare un bon renversé en attendant la personne qui vient me livrer le repas de midi.

Si j’ai du temps, je fais des courses et me rends à la poste si nécessaire.

A midi, je prends la barquette de mon menu. Je fais quelques petits trous puis, hop, dans le micro-ondes à 600 watt pendant quatre minutes. Je galère un peu pour enlever le film protecteur mais j’ai trouvé une astuce : j’utilise des ciseaux et des serviettes. Je dois faire très attention de ne pas me couper ou me brûler. Après le repas, je rince le tout, nettoie ma table et me prépare pour aller travailler.

Toutes ces manipulations me prennent du temps et me stressent car je suis obligée de tout faire à l’aide de ma main droite. Les lundis matins, j’ai rendez-vous avec Halloween, l’ergothérapeute. Elle m’a, par exemple, aidé à installer les lustres, mettre des tableaux au mur ou m’a fait découvrir le quartier de Carouge. Vendredi, samedi et dimanche, je cuisine seule des plats simples.

Le week-end me permet de décompresser et déstresser. Je mange quand je le souhaite et organise mes journées comme je le désire. Je ne m’ennuie jamais, j’ai toujours quelque chose à faire! Je suis épanouie d’être enfin libre et autonome. J’ai hâte de pendre la crémaillère pour retrouver mes amis autour d’un verre.

En conclusion, je dirais à toutes les personnes à mobilité réduite qui rêvent d’habiter seules, faites-le ! Même si cela demande beaucoup d’efforts sur une longue période, allez-y, foncez. Je vous assure que la vie deviendra belle, rose et même féérique!!! 

 

Galerie Photo

Version audio

Commentaires (1)

  • Fanny

    Fanny

    29 mai 2017 à 10:22 |
    Belle Marianne,

    Quel plaisir de lire la réussite de ton projet !
    Que de chemin parcouru depuis la dernière fois où je t'ai vu avec Celia et Jo...
    Je te souhaite tout le bonheur du monde !!!
    Je t'embrasse
    Ton amie Fanny

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous